Story

Coucou tout le monde, je reviens avec un article spécial et précisons le totalement hors sujet.
Venons en au fait, il s’agit d’une nouvelle que j’ai rédigé moi même et à rendre mercredi.
Le principe est simple : écrire une nouvelle réaliste du XXI ème siècle ayant le titre d’une des nouvelles de Maupassant contenues dans “Les contes du jour et de la nuit”

Le but de la nouvelle étant que sa chute/ fin étonne le plus possible.
Je vous poste donc mon travail pour que vous m’en donniez vos avis. 😊
Bonne lecture

Histoire vraie

Notre héroïne était jeune, on lui donnait dix-sept ans tout au plus, sa vie venait de commencer, mais allait vite se terminer. Son nom n’avait aucune importance. Dans cette histoire cette jeune femme représentait à elle seule le destin de toute une population.
Il faisait beau, très beau même, la météo de la veille ne s’était pas trompée, pour une fois.
La jeune femme se promenait entre les immeubles, les buildings, les restaurants et les centres commerciaux.
Tout à coup, en une fraction de secondes, un cri survint, puis un deuxième, suivit d’une dizaine d’autres. Elle se retourna, et le vit au loin. Il approchait, il venait si vite. Celle ci se sentait si petite face à lui, si misérable. Le meurtrier était tellement grand, tellement fort.
Elle criait mais personne ne l’entendait, comment aurait-on pu le faire dans une telle situation ?
Elle savait qu’elle ne pouvait lui échapper, il l’aurait retrouvée où qu’elle se serait cachée. Mais elle courait, elle courait comme elle ne l’avait jamais fait, sans se retourner une fois. À quoi bon me direz-vous ? Elle le sentait juste derrière elle, si proche, elle l’entendait.
Tout le monde autour d’elle courait, eux aussi voulaient échapper à son assassin.
À bout de souffle, n’ayant plus aucun espoir elle se réfugia à l’abri d’une voiture, se mit à pleurer et prier Dieu. Elle ferma les yeux une dernière fois.
Il l’avait emportée, l’avait tuée sans aucuns regrets, elle n’avait pu se défendre.
Ce fut le 11 mars 2011, sur la côte pacifique de Töhoku au japon.
Plus tard on retrouva son corps inanimé, ainsi que tout ceux q’elle avait vu courir, le tsunami ne leur avait laissé aucune chance.

Voilà ! En espérant que ça vous aura plu ! Si ça vous plait je pourrais en écrire d’autres
Bonne journée ❤️

6 thoughts on “Story

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s